le lutin libre
 
  accueil
  C'est tout vu
  les news du libre
  Les nouvelles lois de notre beau pays democratique
  DADVSI, plongeons dans l'absurde
  Brevets et DRM
  => danger brevet !
  => attention DRM
  => brevet logiciel
  Pourquoi choisir la liberté
  Contact
  Livre d'or
  un peu de musique !
Brevets et DRM

Voici un article anti-DRM (vous savez, les trucs qui espionnent vos pratiques et qu’on vous impose pour votre bien) écrit par Richard Stallman et dont l’incontournable Framalang* vous propose la traduction.

 

Il y répond à un article de Bradley Horowitz (en) (le monsieur "Nouvelle Technologie" de Yahoo !) qui vantait les mérites des technologies à identifiants uniques, qui nous suivraient partout (et notamment dans nos téléphones portables) pour nous indiquer la boite de conserve la moins chère du supermarché.


La BBC m’a proposé d’écrire un article pour leur rubrique "The Tech Lab" et voici ce que je leur ai envoyé. (Il y est fait référence à quelques autres articles publiés dans cette même rubrique.) Mais la BBC se refusa à le publier avec l’avis d’autorisation de reproduction, alors je l’ai publié ici.

 

Bradley Horowitz de Yahoo ! a proposé que chaque objet dans le monde ait un numéro distinct, de façon à ce que notre téléphone portable puisse enregistrer tout ce qu’on fait — même quelle boîtes de conserve on achète au supermarché.

 

Si le téléphone est comme les téléphones d’aujourd’hui, il utilisera un logiciel propriétaire : un logiciel contrôlé par la compagnie qui l’a développé et non par ses utilisateurs. Ces compagnies s’assureront que votre téléphone met les informations qu’il récolte à votre sujet à la disposition de la base de données de la compagnie de téléphone (appelons-la Big Brother) et probablement d’autres compagnies également.

 

Dans le Royaume-Uni du futur, tel que le souhaiterait le New Labour, ces compagnies divulgueront certainement ces informations auprès de la police. Si votre téléphone signale que vous avez acheté un bâton et un morceau de carton, les ordinateurs de la compagnie de téléphone en déduiront que vous pourriez bien préparer une manifestation et vous signaleront à la police, qui pourra ainsi vous accuser de "terrorisme".

 

Au Royaume-Uni, il est littéralement illégal d’être suspect. (Plus précisément, d’être en possession d’un objet dans des circonstances propres à faire naître un "soupçon raisonnable" que vous pourriez l’utiliser de quelque manière criminelle.) Votre téléphone donnera à la police quantité d’occasions de vous suspecter, de façon à ce qu’elle puisse vous accuser de lui avoir été suspect. Des choses du même genre se produiront en Chine, où Yahoo ! a déjà donné au gouvernement toutes les informations dont il avait besoin pour emprisonner un dissident, puis a fait ensuite appel a notre compréhension, en avançant comme excuse qu’il ne faisait que "suivre les ordres".

 

Horowitz voudrait voir les téléphones portables répertorier l’information automatiquement, selon ce qu’ils peuvent connaître de votre participation à un évènement ou à une rencontre. Ce qui veut dire que la compagnie de téléphone saura aussi précisément qui vous rencontrez. Cette information intéressera également les gouvernements, comme ceux de la Chine et du Royaume-Uni, qui empiètent sur les droits de l’homme.

 

Je n’aime pas beaucoup la vision de surveillance totalitaire d’Horowitz. A la place j’imagine plutôt un monde dans lequel les ordinateurs ne collectent jamais, ou ne donnent jamais, d’informations à propos des utilisateurs sauf quand nous le leur demandons.

 

Les logiciels non-libres ne se contentent pas de vous espionner. Ils vous passent souvent des menottes numériques, des fonctions créées pour limiter les utilisateurs (aussi appelé DRM pour Digital Restriction Management ou MTP, en français, pour Mesures Techniques de Privation). Ces fonctions limitent l’utilisation que vous faites de vos fichiers sur votre ordinateur, leur lecture, leur copie ou leur transfert.

 

Les DRM sont devenus une pratique courante : Microsoft s’y est mis, Apple s’y est mis, Google s’y est mis et même le lecteur iPlayer de la BBC s’y est mis. De nombreux pays, se rangeant du côté de ces sociétés au détriment des consommateurs, ont rendu illégal la divulgation d’informations permettant d’enlever ces menottes numériques. Il en résulte que la concurrence ne fait rien pour défier cette pratique : quelque soit le choix que vous avez au sein des solutions propriétaires, elles vous menotteront toutes. Si l’ordinateur connait votre position géographique les DRM peuvent s’avérer pires encore : certaines sociétés voudraient restreindre votre accès en se basant sur votre emplacement géographique actuel.

 

Ma vision du monde est différente. Je voudrais vivre dans un monde où tous les logiciels sur nos ordinateurs - nos PC de bureau, nos PC portables, nos PDA, nos téléphones - soient sous notre contrôle et respectent nos libertés. En d’autres termes, un monde où tous les logiciels soient des logiciels libres.

 

Les logiciels libres, les logiciels qui respectent la liberté, impliquent que chaque utilisateur du programme est libre d’obtenir le code source du programme et de le modifier pour qu’il réponde à ses attentes mais aussi libre d’en distribuer ou d’en vendre des copies qu’elles soient identiques ou modifiées. Cela signifie que les utilisateurs ont le contrôle. Avec les utilisateurs aux commandes du logiciel, personne n’a le pouvoir d’imposer des fonctionnalités malignes aux autres.

 

Même si vous n’exercez pas vous même ce contrôle vous faites partie d’une communauté où d’autres le font. Si vous n’êtes pas vous-même programmeur, d’autres utilisateurs du programme le sont. Ils s’occuperont certainement de chercher et modifier les fonctionnalités malignes, comme celles qui vous espionnent ou vous imposent des contraintes, pour publier des versions plus sures. Il ne vous restera qu’à faire le choix de les utiliser, comme tous les autres utilisateurs les préfèreront cela ne devrait normalement pas demander d’effort de votre part.

 

Charles Stross a imaginé un monde où les ordinateurs enregistreraient tout le temps tout ce que l’on voit et entend. Ces enregistrements pourraient être très utiles, tant que Big Brother ne peut pas y mettre son nez. Les téléphones portables de nos jours sont déjà capables d’écouter les utilisateurs sans les en informer, sur demande de la police, de l’opérateur ou même par n’importe qui connaissant les commandes requises. Tant que les téléphones portables utiliseront des logiciels non-libres, contrôlés par leurs développeurs et non pas par les utilisateurs, on ne peut que s’attendre à ce que cela empire. Seuls les logiciels libres permettent aux citoyens adeptes de l’informatique de résister à la surveillance totalitaire.

 

L'article (en) de Dave WIner (en) suggère que M. Gates devrait envoyer une copie de Windows Vista vers Alpha du Centaure. Je comprends très bien ce qu’il ressent, mais en envoyer seulement une copie ne résoudra pas le problème ici sur Terre. Windows est fait pour espionner ses utilisateurs et les contraindre. Nous devrions regrouper toutes les copies de Windows, de MacOS et d’iPlayer pour les mêmes raisons et les envoyer vers Alpha du Centaure à la vitesse la plus faible possible. Ou simplement les effacer.

*Framalang est une petite équipe (mais grande par le mérite) de volontaires qui travaillent collaborativement à la traduction (généralement en français) d’articles traitant de logiciels ou de culture libres. Encore merci à eux.

sources : http://www.framasoft.net/article4609.html





Commentaires sur cette page:
Commentaire de Pelin, 05/06/2013, 11 11 47 (UTC):
Thanks for your submission. Another item is that just being a phtehgrapoor consists of not only difficulties in catching award-winning photographs and also hardships in getting the best camera suited to your needs and most especially issues in maintaining the caliber of your camera. It is very accurate and evident for those photography fans that are straight into capturing the particular nature's eye-catching scenes : the mountains, the particular forests, the particular wild or seas. Going to these exciting places unquestionably requires a video camera that can surpass the wild's unpleasant environments.

Commentaire de Hanna, 05/06/2013, 11 11 46 (UTC):
A few option paper sreeddrhs not shred that report however can be occasionally built with substances, burning up products or even composting products that fully ruin this insurance plan immediately after shredding the item.Even though you'll find absolutely no fixed policies in determining the very best application fashion to utilize, it is very important keep in mind that the application format can assist or perhaps injured your current possibilities that can put your best base forward.You ought to use in your own investigation just about any likely innovations in the area, which often can influence internet on the house.

Commentaire de air jordan 11 pas cher, 25/01/2013, 11 11 57 (UTC):
You actually make it seem so easy with your presentation but I find this topic to be actually something which I think I would never understand. It seems too complex and extremely broad for me. I am looking forward for your next post, I'll try to get the hang of it!
air jordan 11 pas cher http://www.shopbestshoes.fr/Jordan-11-c3767.html



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

amis  
 

GNU's not unix
FSF Europe
la quadrature du net
radio du libre
Erreur 404 : téléchargez légalement
Petit monde d'India
le lutin libre, bientôt ouvert !
cowblog de pacK MaN
tout le monde s'en fout électron libre
nourrir l'intérieur

 
Publicité  
   
William O. Douglas  
  Tout comme la nuit, l'oppression ne vient jamais d'un seul coup. Dans les deux cas, l'ombre tombe doucement. Et c'est à ce moment-là que nous devons prendre conscience des changements qui s'opèrent --aussi subtils soient-ils-- sous peine de devenir les victimes involontaires de l'obscurité.
source : Autonomy - Freedom of thoughts
 
Noam Chomsky  
  Le but est de garder le troupeau déconcerté, tel quel. Il est inutile qu’il se préoccupe de ce qu’il se passe dans le monde. En fait, ce n’est pas désirable - s’il voyait trop de la réalité, il pourrait vouloir la changer.
source : Autonomy - Freedom of thoughts
 
Commissaire Parvin Lal, déclaration des Nations Unies  
  Prenez garde à celui qui vous refuse l'accès à l'information, car dans son coeur il rêve de vous dominer.
source : Autonomy - Freedom of thoughts
 
Epicure  
  «Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien.»

"Il n'y a rien à redouter dans le fait de vivre, pour qui a authentiquement compris qu'il n'y a rien à redouter dans le fait de ne pas vivre.»
 
Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (24 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=